deux ans plus tard, moi et la viande

Il y a deux ans j’ai écrit cet article, qui a été beaucoup commenté, a suscité de nombreuses réactions. Aujourd’hui j’ai envie de faire le point : comment est-ce que je me situe par rapport à cette question importante de l’alimentation ? Ai-je tenu mes bonnes résolutions ? Est-ce que je mange toujours de la viande ? (suspense)

burger

 Ce qui est sûr, c’est que l’alimentation est toujours au centre de mes préoccupations, d’autant plus maintenant que je vais devenir maman. En effet au cours de la grossesse on est amenée à se poser des questions sur son alimentation, à se demander ce qui est le mieux pour bébé, dès le stade du petit embryon. On sait ce que l’on n’a pas le droit de manger, mais on s’intéresse aussi, avec justesse, à ce que l’on a le droit de manger. Et puis on anticipe aussi l’après, quelles bonnes habitudes prendre pour quand bébé sera là ?

Je pense que la très grande majorité des futures mamans souhaite le meilleur pour son enfant. Et au vu des derniers rapports sur la présence de pesticides dans nos urines, sur les perturbateurs endocriniens qui causent l’infertilité, il y a de quoi s’inquiéter.

Je ne te fais pas mariner plus longtemps, j’ai relu mon article, et je suis toujours d’accord avec chaque mot que j’y ai écrit, même si mon quotidien a un peu changé. Je mange toujours de la viande, même si ce n’est pas tous les jours (et ce n’était déjà pas le cas à l’époque). J’ai renoncé à acheter ma viande chez le boucher car c’était très compliqué d’en trouver un bon dans mon quartier. Par contre, je me suis inscrite à La ruche qui dit oui (il existe aussi l’amap, que je trouve même peut-être mieux que la ruche, mais il n’y en avait pas près de chez moi qui ne soit pas complète), et je consomme beaucoup, beaucoup (presque exclusivement) d’aliments issus de l’agriculture biologique.

Je ne consomme quasiment plus de plats préparés, je cuisine moi-même tous mes repas, et je sais ce qu’il y a dedans ! Il m’arrive comme tout le monde, d’être fatiguée ou pressée, et dans ce cas effectivement il y a du tout-fait, mais du tout-fait bio… Je pense qu’il est très important de changer sa manière de consommer et cela veut dire passer plus de temps dans la cuisine, respecter la nourriture, le temps du repas : non seulement c’est crucial pour manger sainement, mais aussi pour transmettre une bonne hygiène de vie à son enfant (et non des troubles alimentaires qui deviennent si courant et sont dramatiques). Le point négatif, c’est que mon compagnon et moi-même sommes devenus très difficiles au restaurant…! Passer plus de temps aux fourneaux, ça permet de reconnaître et d’exiger la qualité.

pomme

J’essaie même d’aller un tout petit peu plus loin que tout cela, puisque mes produits ménagers sont le vinaigre blanc et des produits labellisés écologiques et respectueux de l’environnement.

Mais je ne suis pas parfaite, et c’est ce point que je trouve le plus important de mon vieil article : personne ne l’est, il y a toujours matière pour s’améliorer et jamais je ne me verrais me positionner en donneuse de leçons ou chercher à imposer mon point de vue et mon mode de vie à tout le monde. Il y a beaucoup de gens qui en font moins que moi, mais probablement aussi qui font beaucoup mieux, ou qui font totalement autrement : il est essentiel de continuer à se poser des questions et à évoluer vers du positif. Il y a donc une prochaine étape pour moi, qui sera probablement de passer aux cosmétiques bio. J’y songe beaucoup et je vais me mettre à lire sérieusement à ce sujet : comment pourrais-je accepter de faire des bisous plein de rouge à lèvres toxique à son bébé ?

la boîte à papa

Je n’avais jamais entendu parler de cette chose-là. Et puis j’en ai vu passer quelques-unes sur Pinterest, et j’ai trouvé ça à la fois mignon, et utile. La « boîte à papa », c’est la boîte que tu caches et qu’il trouvera lorsqu’il rentrera à la maison, pendant que toi et bébé serez restés à la maternité. C’est une belle attention qui permettra de rendre moins difficile cette séparation, et de l’occuper pendant les heures qu’il passera tout seul à la maison.

Alors je me suis creusé la tête, j’ai fouiné sur internet, et j’ai composé peu à peu cette boîte pour mon amoureux.

J’y ai mis un peu de lecture :

bebemodedemploi

avantdallerdormirchezvous

Encore un peu de lecture :

mon papa

tupeuxcomptersurtonpapa

Un peu de musique :

queen

J’ai ajouté un film sur la paternité (ahah) :

sw

J’y ai aussi mis de quoi grignoter, parce que c’est un papa gourmand :

hariboworldmixstefan
Crédit photo : © Stéfan

 Et puis de quoi boire aussi (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé!)

Une touche de mignonnerie :

hmprod

Et je voulais compléter le tout avec une belle lettre d’amour… mais je n’ai pas eu le temps de l’écrire !

un peu de musique pour bébé (mon coup de cœur)

Avant toute chose, petit préambule : cet article n’est pas sponsorisé. Si quand j’écrivais essentiellement des billets d’humeurs, je n’étais pas trop sollicitée, depuis que je suis passé au maternage certaines marques semblent avoir vu en mon blog un super panneau publicitaire. Même si c’est parfois dur, quand une marque correspond tout à fait à ce que j’aime (et quand mon compte en banque fait la tête), je n’ai pas cédé. Voilà, c’est dit.

 Je vais donc te parler aujourd’hui de mon gros coup de cœur, autant en tant que maîtresse qu’en tant que future maman : les fameux livres-CD de Didier Jeunesse.

C’est une collection que j’ai découverte lors de mes études pour devenir professeur des écoles, et qui ne m’a plus quittée, notamment lorsque j’ai enseigné en petite section. Je trouve que les illustrations des livres, ainsi que les musiques et les voix sont d’une qualité incroyable.

Lorsque j’ai enseigné en petite section, j’ai surtout utilisé ces deux albums pour des retours au calme réussis après mes ateliers :

berceuses1

berceusesjazz

Mes élèves ont vraiment adoré et c’était très émouvant de voir qu’ils appréciaient la musique et les rythmes parfois nouveaux. Certains étaient littéralement transportés ! J’en ai profité pour leur faire remarquer qu’ils ne comprenaient pas les paroles de ces chansons, et ils ont essayé de deviner en quelle langue elles étaient chantées (moments assez drôles)…

J’ai également acheté ce CD pour ma chorale de noël :

noel d'etoiles et de musique

Forte de ce franc succès, j’ai tenté l’écoute musicale l’année suivante avec mes cm1, mais ils n’ont pas accroché, et j’ai rapidement laissé tomber devant leurs gloussements qui m’ont vite énervée. (Oui je ne suis pas parfaite). Je retenterai très certainement l’expérience, avec une autre classe, et un peu plus de préparation !

Ensuite, quand des amies, ainsi que ma cousine, ont accouché, j’ai trouvé qu’un de ces livres serait le cadeau de naissance idéal (et franchement je le pense toujours : si tu as des naissances dans ton entourage, prends l’idée !). J’ai donc offerts ceux-là (le second pour ma cousine dont la fille a un père portugais).

berceusesdumonde

papagaio

Ce sont des livres-CD qui permettent de bercer, de voyager (il existe de nombreuses versions pour différents pays/cultures), de rêver… Une douceur incroyable, des images riches et colorées, bref, tu l’as bien compris, j’étais déjà conquise depuis longtemps lorsque je suis moi-même tombée enceinte. J’avais déjà envie de tous les acheter, mais lorsqu’il s’est agit de mon petit bébé à moi, de son éducation musicale, de ses futures petites comptines doudous, alors là, c’est devenu très compliqué de se retenir. Pour l’instant, j’ai donc investi dans celui-là :

a pas de geant

Et mon prochain achat sera forcément celui-là, parce que je le connais déjà et que certaines comptines me font mourir de rire (à la foire aux cochons…) :

animauxdelaferme

Pour tout dire, je suis très sérieusement en train d’envisager d’accoucher avec ces comptines et berceuses comme playlist de naissance… ! En tous cas, bébé les écoute déjà dans le ventre de maman, car je mets régulièrement les CDs pour les lui faire entendre (et aussi pour familiariser le papa aux comptines, il n’en connaît pas beaucoup !).

Le seul et unique point noir de cette collection, c’est le prix : il faut compter presque 24 euros pour un livre. C’est beaucoup moins cher en version CD (environ 10 euros), mais voilà, j’aime trop les livres pour n’acheter que le CD, alors pour ma part, j’investis petit à petit pour compléter ma collection.

La bonne nouvelle c’est que si tu as une bonne médiathèque près de chez toi, il y aura forcément l’un de ces albums dans leur catalogue, parce qu’ils sont incontournables ! Donc aucune raison de s’en priver !