cette question qui s’impose

Avoir vingt-sept ans et s’approcher dangereusement de la trentaine, avoir trouvé l’homme de sa vie, savoir que ce sera lui le père de ses enfants, avoir tous les deux un bon métier en CDI, être en ménage depuis un an, et fatalement, cette question qui se pose, cette question qui revient, cette question qui s’impose.

Quand est-ce que j’arrête la pilule ?

tetine
Crédit photo © Piulet

Est-ce que je suis prête ? Est-ce que j’en ai envie ? Maintenant, déjà ? Je me sens encore si jeune dans ma tête. Les bébés, c’est pour les vieux, ceux qui veulent se poser, ceux qui sont casaniers.

Lui, il ne dit pas non, il n’est pas contre, mais il ne veut pas prendre la décision « c’est pas moi qui le porterai« . Ok mais tu veux bien m’aider à l’élever quand même ?

J’ai trouvé la parade.

« Ok alors j’arrête la pilule. Mais sache que si jamais t’es pas sûr de vouloir te lancer là-dedans tu peux toujours mettre un préservatif. »

« Non mais j’en mettrai pas. »

« Alors je t’informe que j’arrête la pilule. Tu me diras pas que je t’avais pas prévenu ! »

Aucun ne veut prendre la responsabilité et résultat, nous la prenons tous les deux. Nous arrêtons de nous « protéger », on verra bien ce qui se passera. Si la mayonnaise prend, ou pas.

8 Replies to “cette question qui s’impose”

  1. Aha parfait, c’est exactement ça ! Je dis ça parce-que j’ai moi même 27 ans, que j’ai trouvé l’homme de ma vie depuis presque 10 ans et que tout va bien et qu’on a eu a peu prêt le même genre de questionnement. Et il faut l’avouer c’est vrai que c’est super difficile de se lancer (même quand ça fait des années qu’on pense être prêt …en fait on ne l’ai jamais vraiment). Personnellement j’ai arrêté la pilule pour des raisons de santé et dans un premier temps c’était préservatif sans faute …puis de moins en moins sans faute avec des petit moments « bon bé on verra bien » ^^ Bé on a vu: baby prévu pour janvier ! ^^ Mais mon chéri aime bien dire que c’est moi qui ai pris la décision, que c’est moi qui savais qu’a ce moment précis j’étais en période d’ovulation etc … ahah les mecs et les grandes responsabilités ^^ En tout cas ça c’est fait naturellement et finalement je trouve ça parfait …enfin sauf pour la date de naissance …pour le coup j’aurais mieux fait de calculer XD Je vous souhaite plein de bonheur en tout cas !!

  2. C’est une grande décision…ou non-décision du coup. J’approche également de la trentaine, et encore plus proche que toi même…nous sommes stables financièrement et professionnellement, monsieur veut mais moi, c’est sûr que je ne suis pas prête…du coup, je prends la décision pour nous deux: hors de question d’arrêter la pilule haha. Je vous souhaite d’avoir ce que vous désirez au fond :)

  3. Ici c’était pareil, Papatam à pris ma plaquette de pillules, les à jetées à la poubelle, sauf une.

    Il m’a dit « à toi de voir si tu la jettes ou pas »

    Je l’ai mise à la poubelle… :)

    Nous pensions que ça prendrais des mois avant que je ne tombe enceinte, pourtant, 15 jours après, j’apprenais que Petitam s’était niché au creux de mon ventre :)

    En tous cas, bonne aventure ! :)

  4. Félicitations ! :) effectivement je suis plutôt d’accord avec ta façon de voir les choses, de ne pas trop prévoir,… Et en même temps maintenant qu’on a dit « on verra bien  » je suis hyper pressée !

  5. Tu as totalement raison il faut être deux pour décider de choses importantes comme celle ci, si tu n’es pas prête ne cède pas à la pression et prends ton temps ! :)

  6. Ahah il devait être sûr de son coup car à ta place je pense qu’à ta place j’aurais fait une drôle de tête ! (En plus avec une seule pilule tu serais pas allée bien loin!) j’espère que ça arrivera aussi vite que toi, je suis impatiente maintenant ;)

  7. […] que la décision a été prise, depuis que nous savons que nous avons envie de devenir parents maintenant, là tout de suite (quoi, déjà ?) mon cerveau est en ébullition. Je n’arrête pas d’y penser. Je suis […]

  8. […] Comme tu le sais, j’ai arrêté la pilule. Au-delà de ce projet qui s’est invité dans notre quotidien, cela faisait quelques temps […]

Laisser un commentaire