il faut une fleur

à propos du badbuzz #badmoizelle

Autant te l’avouer dès le début de cet article, j’ai été inscrite sur le forum de Madmoizelle. J’y ai posté, très régulièrement, pendant deux ans, quand j’avais environ vingt-cinq ans je crois, à peu près. A cette époque je me retrouvais dans les articles qui étaient postés, je les commentais, et je m’impliquais sur le forum, un peu, puis beaucoup.

mad
Le slogan de Madmoizelle… Effectivement on croyait qu’ils étaient féministes et on s’est trompés !

Et puis un jour je ne me suis plus retrouvée dans les articles, et pourtant je me considérais comme féministe. Le webzine se voulait ouvert, jeune et branché, parisien, … et pourtant j’avais l’impression que ça commençait à sentir très fort les gros sous. Ou alors ça l’avait toujours senti et je venais d’ouvrir les yeux ? C’est possible, je ne sais pas. En tous cas, certains articles ont commencé à me déranger, comme celui où, pour avoir des fringues gratuites, en partenariat avec Desigual, il fallait se mettre à poil et courir. Ok. Tout l’opposé de ce que j’imagine être le féminisme. C’était en 2014, c’était ici, et je commentais ça :

J’aime pas les vêtements Desigual, pas à mon goût.
Et maintenant je n’aime pas la marque.
Honnêtement, je regarde cette vidéo et j’ai une petite voix qui me murmure :
« regardez tout ce qu’elles sont prêtes à faire pour des fringues niark niark »…..
Ce sera quoi après ?
Ca tombe en pleins soldes, ce moment ou tout le monde se fout de la gueule des bonnes femmes parce que « un jour les femmes domineront le monde mais pas aujourd’hui, c’est les soldes », et vous allez dans ce sens en soutenant cette opération.
Oui, c’est fun… quand c’est pas filmé et qu’on ne s’en sert pas comme pub à grande échelle.
Et sinon, pour info vous avez régulièrement des opérations -30% si vous venez en robe chez Naf Naf le jeudi. Une manière plus classe que ça de célébrer la femme mais forcément moins répercutée médiatiquement.
Vous me décevez aussi Madmoizelle !

Et j’ai été surprise de voir qu’on était peu à être dérangées par cette vidéo. Du coup, cet article n’étant pas isolé, j’ai tout simplement arrêté de lire le webzine, me concentrant sur le forum (c’est pas parce que le webzine est nul que la communauté est tout aussi pourrie ?). Et tout allait bien jusqu’à ce que j’aie le sentiment que sur le forum de Madmoizelle on n’était pas si libre que ça, que la modération avait le bannissement facile. Et quand, toujours en 2014, toutes mes copines se sont fait massivement bannir du forum, je me suis demandé ce que c’était que cette dictature. Et je ne m’y suis plus reconnectée.

Aujourd’hui, je constate que mes intuitions étaient peut-être fondées, et que le webzine n’est pas allé en s’améliorant (l’auteure de la vidéo du dessus est devenue rédactrice en chef). Depuis quelques jours, un compte relaie sur Twitter des témoignages anonymes d’anciennes rédactrices de Madmoizelle qui accablent le webzine.


Je t’invite à cliquer et à dérouler pour lire les différents témoignages, qui décrivent des conditions de recrutement, de travail et de licenciement absolument indignes.

L’erreur de Madmoizelle ce serait donc de se croire toujours une start up féministe avec du potentiel, comptant sur le bénévolat et l’implication de ses lectrices pour grandir, dans une ambiance de copinage et de rigolade… alors qu’ils sont devenus une grosse machine à sous qui brasse du sponsor et qui ne peut pas se permettre de ne pas payer celles qui bossent pour elle. (Qui peut se le permettre ?) Quand on a autant d’impact on a un devoir d’exemplarité !

Enfin, juste au passage, si jamais ces accusations sont fondées, ce qui aurait du mettre la puce à l’oreille à Fabrice Florent avant ce bad buzz : l’affaire Take it easy, qui nous a appris que le statut d’auto-entrepreneur ne pouvait pas remplacer un contrat de travail…

On récolte ce qu’on sème, et même si le PDG de Madmoizelle menace aujourd’hui de poursuivre ces anonymes en justice, il vaudrait mieux pour le webzine que cette histoire d’auto-entrepreneuses ne soit pas fondée ! Donner une interview carrément biaisée à Rue89 et affirmer que ses collaboratrices actuelles sont très contentes dans un article ça ne suffit pas pour se blanchir. Blâmer les potentielles victimes et les menacer avec un procès ne sert à rien, à part faire douter tout le monde de la sincérité de leur féminisme…

Je ne sais pas si on saura à un moment la vérité, mais quelle qu’elle soit, on peut déjà dire que le comportement de Madmoizelle en réaction à ces témoignages n’est pas très classe.

5 thoughts on “à propos du badbuzz #badmoizelle

  1. Rozie

    Wahou ..
    J’ai regardé ce badmoizelle avec un oeil très étonné. Je suis le journal depuis 4 mois tout au plus. J’adore lire les témoignages, apprendre des nouvelles choses et des nouvelles manières de vivre son féminisme.
    Autant dire que c’est un coup de massue que de douter à présent de tout ça. De me dire que peut-être, ils prônent le féminisme parce que ça rapporte mais pas parce qu’ils y croient .. Quand je dis « ils », je ne sais pas trop qui je vise d’ailleurs.
    Ca me rend triste. Vrai ou pas, ça me fait vaciller. Je me pose un tas de questions. Dois-je continuer à les suivre ? .. On verra ce que ça donne !
    Merci pour ton point de vue, ça m’aide un peu ;) !

  2. Violaine Post author

    Tu sais je ne suis pas sûre qu’ils n’y croient pas, mais c’est sûrement comme partout, les sous d’abord… Il ne faut pas que tu sois triste, ou que ça te fasse vaciller, tu as pu lire de bons articles là bas (car il y a du bon aussi, dans le lot, et les rédactrices sont bien intentionnées j’en suis sûre). Mais c’est clair que ce site n’est pas franchement qualitatif ! Il y a du bon et du moins bon, et du moins moins bon. Et si les conditions sont aussi douteuses, alors on ne doit pas cautionner. Mais tu as raison, il faut voir ce que ça donne. En attendant, écouter et ne pas rabaisser les victimes potentielles.

  3. Mégère

    Madmoizelle ou la version consumériste-cool du féminisme marketing (sans s’attarder sur les accusations de transphobie, de validisme, etc)…

    C’est un peu décevant, certes, un peu comme l’affaire Baupin chez EELV, parce qu’on pourrait penser que ce sont des milieux où les comportements sont différents, mais au final je pense que ça aura un impact positif (si tout ça n’est pas trop étouffé) si ça peut apprendre l’esprit critique à des jeunes personnes d’un enthousiasme souvent naïf et facilement manipulé : car en définitive il s’agit toujours de vendre des trucs, même en ayant l’air cool.

  4. Croustylaclownette

    Hello ! Je suis tombée sur ton blog en essayant de trouver des suites à ce ‘badmoizelle’. On n’en entend plus parler comme par hasard, c’est fou, hein ;)

  5. Violaine Post author

    Oui, j’ai cherché à savoir aussi, il a porté plainte, mais après ? Vu la lenteur de la justice on n’aura pas la suite du feuilleton tout de suite ! ^^’ Mais j’espère en tous cas qu’ils ont perdu des lectrices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *