le menu de la semaine #printable – thème mojito (juin)

Aujourd’hui j’ai envie de m’éloigner des couches et de parler de vie quotidienne. En discutant avec des amis je me suis rendue compte que notre fonctionnement pour les repas était susceptible d’intéresser d’autres personnes et donc digne d’être partagé. En effet, cela va faire trois ans que nous avons changé notre organisation et je n’y vois que du positif ! (Même si certains soirs, Monsieur en a marre de cuisiner, il y a toujours un de nous deux qui est motivé).

C’est tout simple, nous planifions notre semaine de repas à l’avance (souvent, le dimanche, et les courses sont faites le lundi matin). Cela paraît bête, mais on y trouve de nombreux avantages :

Nous mangeons plus varié. Certes il y a des incontournables qui reviennent régulièrement car ils sont très à notre goût, ou alors faciles ou rapides à préparer. Mais on essaie aussi de changer, de tester de nouvelles choses, de s’inspirer des magazines et sites de cuisine dont je suis friande.

Nous ne consommons plus de plats préparés. Cela représente pas mal d’organisation (ce fameux planning en fait partie), mais c’est vraiment gratifiant. Nous pouvons utiliser de bons produits, sans nous soucier des additifs extravagants qu’on trouve dans le commerce. Bonus, notre palais s’est affiné et on est devenus assez difficiles quand on va au restaurant… Les resto qui achètent leurs champignons chez Métro, on les repère tout de suite, beurk !

Chez nous, le gaspillage a diminué. Car en sachant à l’avance ce dont nous avons besoin, nous évitons d’acheter… ce dont nous n’avons pas besoin. De plus je laisse toujours de la place dans mon planning pour une « soirée restes » : certes c’est pas très glam mais ça permet de vider le frigo.

On fait aussi des économies ! La liste de courses étant établie, celui qui fait les courses a moins d’occasion de traîner dans les rayons et donc de céder en achetant tout et n’importe quoi. On en profite également pour planifier les repas du midi, des choses simples et rapides à préparer la veille au soir et à emporter dans un tupperware au boulot.

Pour te donner une idée, voici le menu à remplir (téléchargeable à la fin de cet article !) :

Evidemment les jours sont indicatifs, rien ne t’empêche de manger ce que tu as prévu pour le lundi, le mardi… Nous anticipons juste pour la viande car elle se garde moins bien. Au fur et à mesure qu’on remplit le menu avec ce qui nous fait envie, on remplit la liste de courses qui va avec :

Tu remarqueras que les ingrédients sont répartis en fonction des rayons du supermarché pour aller plus vite une fois sur place (ça t’impressionne hein avoue ?). Ne pas oublier de marquer entre parenthèses à quelle recette ils correspondent, en cas de changements dans ton menu !

Voilà, cela paraît sans doute évident pour certaines personnes de fonctionner comme cela (et de plus en plus le font !), mais je suis sûre que parfois, même quand c’est simple, on n’y pense pas forcément !

Et toi comment tu fonctionnes à la maison ?

Télécharger en PDF (pour une utilisation privée) : menu de la semaine – juin 2017 – il faut une fleur & liste de courses – juin 2017 – il faut une fleur

Laisser un commentaire